la croatie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la croatie

Message  ikipoo le Mer 20 Mai - 1:18

encore et toujours le bla bla habituelle mais toujours utile pour un voyage ^^


merci lonely planete Very Happy

_________________


Le fait que le monde soit peuplé de crétins permet à chacun de nous de ne pas se faire remarquer

http://r4.fr.bloodwars.net/r.php?r=18504

ikipoo
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 34
Localisation : nouvelle zélande/thailande/vietnam/laos
style sonore : punk/oi
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la croatie

Message  ikipoo le Mer 20 Mai - 1:18

Introduction
On a du mal à se souvenir qu'avant 1991 la Croatie faisait figure de Costa del Sol de l'ex-Yougoslavie. Chaque année, les charters déversaient sur la côte Adriatique 10 millions d'Européens de l'Ouest en quête de soleil, de pittoresque et, pourquoi pas, d'un brin de naturisme. Le tout sans se ruiner. Après l'éclatement de la Yougoslavie, son image a radicalement changé : de destination de vacances, elle est devenue pays en guerre. Aujourd'hui la paix, la sécurité et la stabilité revenues, la Croatie a tourné la page et relance la dynamique touristique.

Le charme du pays demeure en grande partie intact malgré le conflit. La plupart des zones touristiques ont en effet échappé à la destruction ou ont été rénovées.

La magie de la Croatie médiévale (Rovinj) ou de la vieille ville de Dubrovnik demeure. Le pays possède aussi de superbes sites romains, dont l'immense palais de Dioclétien à Split. Certes, il faudra du temps avant que cette perle de l'Adriatique ne revienne sur le devant de la scène car toutes les réticences ne sont pas encore complètement balayées, mais chaque été les touristes sont de plus en plus nombreux à se presser sur ses côtes.

Destination

Intitulé officiel du pays : République de Croatie
Capitale : Zagreb
Superficie : 56 542 km²
Population : 4,5 millions d'habitants
Peuples et ethnies : 89,6% de Croates, 4,5% de Serbes, Bosniaques, Hongrois, Slovènes, Tchèques
Langues : croate, serbe, italien, hongrois
Religions : 87,8% de catholiques, 4,4% d'orthodoxes, 1,3% de musulmans
Institutions politiques : démocratie parlementaire, régime présidentiel
Président : Stjepan Mesić
Premier ministre : Ivo Sanader


Economie

PIB : 69,44 milliards de $US
PIB/Hab : 15 500 $US
Croissance annuelle: 5,6%
Inflation : 2,2%
Inflation : 11,8%
Principales activités : acier, ciment, produits chimiques, engrais, textile, tourisme
Principaux partenaires : Allemagne, Italie, Slovénie, Autriche

_________________


Le fait que le monde soit peuplé de crétins permet à chacun de nous de ne pas se faire remarquer

http://r4.fr.bloodwars.net/r.php?r=18504

ikipoo
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 34
Localisation : nouvelle zélande/thailande/vietnam/laos
style sonore : punk/oi
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la croatie

Message  ikipoo le Mer 20 Mai - 1:19

Infos pratiques
Visas : si vous êtes ressortissant français ou d'un des pays de l'Union Européenne, vous n'avez pas besoin de visa pour des séjoiurs touristiques de moins de 3 mois. Il vous suffit d'être en possession de votre passeport dont la validité couvre la durée de votre séjour. Si vous n'avez qu'une Carte d'Identité Nationale en cours de validité, votre séjour est limité à 30 jours maximum. Idem pour les Canadiens
Santé : il n'y a pas de vaccinations obligatoires pour aller en Croatie, néanmoins, l’attention des voyageurs est appelée sur les risques sérieux présentés par l’encéphalite à tiques dite "tique du Danube". En cas de piqûre, un traitement antibiotique est obligatoire et il existe la possiblité de se faire vacciner. Des précautions sont également à prendre face à la chaleur et à l'épidémie de grippe aviaire survenue en 2005 en Croatie. Il est recommandé de contracter une assurance maladie avant son départ.
Décalage horaire : GMT/UTC +1h (+ 2h en été)
Poids et mesures : système métrique
Electricité : 220 V, 50 Hz
Indicatif téléphonique : + 385
Ambassade à l'étranger : Hebrangova 2, 10000 Zagreb – tél. +385 (1) 48 93 600 ; fax. +385 (1) 48 93 660 ; www.ambafrance-hr.org
Ambassade en France : 39, avenue Georges Mandel 75116 Paris – tél. +33 (0)1 53 70 02 80 ; fax. +33 (0)1 53 70 02 90 ; www.amb-croatie.fr

_________________


Le fait que le monde soit peuplé de crétins permet à chacun de nous de ne pas se faire remarquer

http://r4.fr.bloodwars.net/r.php?r=18504

ikipoo
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 34
Localisation : nouvelle zélande/thailande/vietnam/laos
style sonore : punk/oi
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la croatie

Message  ikipoo le Mer 20 Mai - 1:19

Quand partir

La période de mai à septembre est idéale pour le climat. Cependant, le littoral adriatique risque de connaître une activité touristique intense en juillet-août. Réflexion faite, le mois de septembre présente les meilleurs avantages : les vacanciers ont levé le camp, les hôtels appliquent les tarifs basse saison et vous pourrez faire une orgie de figues et de raisins. En avril et en octobre, il fait parfois un peu frais pour dormir sous une tente. Par contre, la côte jouit d'un temps agréable et les chambres économiques chez l'habitant ne manquent pas. On peut se baigner de mi-juin à fin septembre.


Fêtes et festivals

Du 21 mars au 4 avril, Zagreb swingue sur les rythmes du Spring Time Jazz Fever. D'autres improvisations vous attendent dans la même ville lors des International Days of Jazz, à la mi-octobre. Le Festival d'été de Split et le Festival d'été de Zagreb se déroulent au mois de juillet. Le premier se consacre à la pop dalmate, le second programme des ouvres classiques de compositeurs croates. Le Festival d'été de Dubrovnik, en juillet-août, accueille des vedettes nationales de l'art dramatique et de la musique classique. A la même période, Omis jette sa tambura aux orties et organise un festival de musique vocale a cappella.

Un Festival international d'animation et un Festival international du folklore ont lieu à Zagreb en juillet, et l'Eurokaz, un festival de théâtre, en juin. Opatja célèbre la musique traditionnelle d'Istrie au mois de juillet. A Pozega, la culture slavone est à l'honneur pendant le Golden Strings Festival de septembre. Le Festival international de l'enfant se tient à Sibenik à la fin du mois de juin.

Jours fériés :
Nouvel An (1er janvier), Épiphanie, Lundi de Pâques, Fête du travail (1er mai), Fête-Dieu (10 juin), Jour de la Résistance antifasciste (22 juin), Fête nationale (25 juin), Jour du souvenir national (5 août), Assomption, Fête de l'Indépendance (8 octobre), Toussaint, Noël (25 et 26 décembre)

_________________


Le fait que le monde soit peuplé de crétins permet à chacun de nous de ne pas se faire remarquer

http://r4.fr.bloodwars.net/r.php?r=18504

ikipoo
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 34
Localisation : nouvelle zélande/thailande/vietnam/laos
style sonore : punk/oi
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la croatie

Message  ikipoo le Mer 20 Mai - 1:20

Devise
la kuna (HRK)

Coût de la vie
Les lieux d'hébergement pour petits budgets se font rares. En revanche, les transports, la nourriture, les places de concert et de théâtre se révèlent abordables. Comptez environ 35 € par jour si vous logez dans une auberge de jeunesse ou chez l'habitant, moins encore en camping. Prévoyez le double pour voyager dans le confort, et le triple, pour donner libre cours à vos goûts de luxe.

Restauration

Repas économique : < 60 kunas
Repas moyen : 60-145 kunas
Repas de qualité : > 145 kunas



Logement

Chambre économique : < 145 kunas
Chambre moyenne : 145-360 kunas
Chambre de qualité : > 360 kunas




Conseils relatifs à l'argent

La monnaie nationale est la kuna croate. Le gouvernement la surévalue volontairement afin d'obtenir des devises étrangères bon marché. Vous pourrez changer de l'argent dans beaucoup d'endroits mais toujours au même taux. À l'inverse de certaines banques, les bureaux de change retiennent une commission. Les banques sont les seules à racheter des kunas. Elles permettent aussi de retirer du liquide avec une carte de crédit (attention : toutes n'acceptent pas la Visa).

Si vous êtes satisfait de la prestation, arrondissez la note de restaurant, à moins que le service soit déjà compris. Le pourboire s'applique aussi dans les bars et les taxis. De même, les guides touristiques s'attendent à un petit supplément.

_________________


Le fait que le monde soit peuplé de crétins permet à chacun de nous de ne pas se faire remarquer

http://r4.fr.bloodwars.net/r.php?r=18504

ikipoo
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 34
Localisation : nouvelle zélande/thailande/vietnam/laos
style sonore : punk/oi
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la croatie

Message  ikipoo le Mer 20 Mai - 1:21

A ne pas manquer

Zagreb
Capitale de la Croatie depuis 1557, Zagreb fait partie des nombreuses villes d'époque Renaissance du pays. Touchée par des tirs d'obus en 1995, elle a cependant vite recouvré sa physionomie d'origine. Malgré cette vie retrouvée, beaucoup de musées n'ont pas encore rouvert leur portes.

Des hôtels élégants et onéreux sont regroupés aux abords de la gare ; autant dire que les petits budgets devront se démener pour dénicher un hébergement bon marché.

Les flèches jumelles néogothiques de la cathédrale Saint-Stéphane datent de 1899, mais des éléments de l'édifice médiéval primitif subsistent. À noter en particulier d'intéressantes fresques du XIIIe siècle, des bancs Renaissance, des autels en marbre et une chaire baroque. Au nord-ouest du centre, la tour de Lotrscak offre une perspective à 360° sur la ville. Le Musejski Prostor abrite, quant à lui, de superbes expositions artistiques. Dans le même secteur, vous pourrez visiter l'église Saint-Marc, avec son toit de tuiles polychromes et ses sculptures d'Ivan Meštrović. Signalons aussi le musée d'Histoire naturelle, le musée d'Histoire de la Croatie, et le musée de la Ville, dans un ancien couvent. Dans la ville basse, d'autres musées capteront votre intérêt. Le pavillon des Expositions présente des expositions artistiques temporaires, la galerie Strossmayer des tableaux anciens. Le musée Archéologique se consacre à la préhistoire et au Moyen Âge, sans oublier les momies égyptiennes. Dans le jardin à l'arrière se tiennent des sculptures romaines. Avant d'avoir une overdose de visites, rejoignez à l'ouest le musée Mimara, une remarquable galerie d'art. Aménagée dans une bâtisse néo-Renaissance, elle réunit les collections inestimables dont Ante Topic Mimara fit don à sa ville. Les peintures italiennes, espagnoles et allemandes constituent les pièces maîtresses, mais le travail du verre, la sculpture et l'art oriental sont également bien représentés. Dans un autre genre, le beau cimetière de Mirogoj, au nord, renferme de splendides mausolées. Son espace paysagé à l'anglaise s'entoure d'une arcade néo-Renaissance du XIXe siècle.

Dubrovnik
Le charme de Dubrovnik, fondée il y a 1 300 ans, réside dans sa vieille ville (Stari Grad). Places en marbre, rues pavées en pente, hautes maisons, couvents, églises, palais, fontaines et autres musées sont taillés dans la même pierre de couleur claire. Les remparts intacts gardent les automobilistes à distance. Située à l'extrémité sud de la côte adriatique croate, la ville jouit par ailleurs d'un climat agréable et d'une végétation luxuriante. À la suite des bombardements lourds de 1991, elle a subi des restaurations de grande ampleur. Certains prétendent même qu'elle aurait embelli. Dubrovnik possède une superbe promenade piétonnière, la Placa. Elle s'étend de l'arrêt de bus urbain, à l'extérieur de la porte Pile, jusqu'à la tour de l'horloge, à l'autre bout de la ville. En pénétrant par la porte, vous tomberez sur le monastère franciscain dont la pharmacie fonctionne depuis 1391. À l'extrémité opposée de la Placa se dressent l'église Saint-Blaise, un joli édifice baroque italien, et le palais du Recteur (1441), de style gothique. Transformé en musée, ce dernier abrite des pièces meublées, des peintures baroques et des expositions consacrées à l'Histoire. Un marché a lieu le matin juste en face. Les remparts (XIIIe-XVIe siècle), longs de plus de 2 km, larges de 25 m et dotés de seize tours, demeurent en parfait état. Le long du chemin de ronde, vous profiterez d'une vue imprenable. Si vous avez envie de passer un moment à la plage, celles de la ville vous tendent les bras. Toutefois, nous vous conseillons plutôt de rallier en bac l'île de Lokrum. Ce parc national comprend une plage de nudistes, un jardin botanique et un monastère bénédictin en ruine.

Pour loger à Dubrovnik, choisissez de préférence une chambre chez l'habitant (des femmes attendent à l'embarcadère du bac pour proposer un hébergement privé), beaucoup moins cher que l'hôtel. Dubrovnik est accessible en avion depuis Zagreb et en bus de tout le pays. Des ferries partent de Hvar, de Split, de Zadar et de Rijeka. Les traversées maritimes coûtent plus cher mais offrent davantage de confort que le bus. Les bus passent par le poste-frontière de Neum, là où la Bosnie-Herzégovine touche la côte adriatique, coupant la partie sud du littoral croate du reste du pays.

Split
Située à 150 km au nord de Dubrovnik, Split est à la fois le cœur de la Dalmatie et la plus grande ville croate de la côte adriatique. Elle émerge véritablement au IVe siècle lorsque l'empereur romain Dioclétien y fait construire un palais. Au VIIe siècle, les colons romains de Salona, chassés par les hordes barbares, se réfugient à l'abri de ses murailles. Malgré son développement industriel, Split conserve une vieille ville pleine de charme et une atmosphère "latine". En bref, vous n'aurez pas le loisir de vous ennuyer. Conçu comme une forteresse, l'imposant palais de Dioclétien possédait à l'origine une enceinte de 215 m sur 180 m. Derrière cette muraille, la résidence impériale voisinait avec des temples et un mausolée. On peut encore admirer le vestibule du palais, la cour à colonnade du fort et le temple de Jupiter. Les vestiges du mausolée de Dioclétien ont été transformés en cathédrale. À l'extérieur se tiennent plusieurs bâtiments plus récents, dont l'hôtel de ville du XVe siècle. On pourrait passer des heures à déambuler dans cette partie de la ville, sorte de musée à ciel ouvert au milieu du tumulte de la vie quotidienne. Le musée de la Marine, le plus intéressant de tous, est installé dans une forteresse du XVIIe siècle. Il rassemble des cartes, des photos, des objets et des maquettes. Le musée Archéologique, dont une partie des collections occupe les jardins, mérite aussi le déplacement. La galerie Mestrovic met bien en valeur les œuvres du plus grand sculpteur croate. Difficile de trouver un hébergement car la plupart des hôtels abritent encore des réfugiés. De plus, le système de logement chez l'habitant est plus rare ici.

Vous pouvez rejoindre Split en avion ou en train depuis Zagreb, en bus depuis le reste du pays et en ferry depuis de nombreux ports et certaines îles (Dubrovnik, Hvar, Korcula.).

Rovinj
Rovinj se situe sur les côtes de l'Istrie, une presqu'île à la frontière de la Slovénie, au nord-ouest de la Croatie. Cette petite ville détendue, sillonnée de rues pavées pittoresques, se niche au milieu de collines boisées, ponctuées d'hôtels de faible hauteur. Les treize îles de l'archipel de Rovinj s'insèrent dans un splendide paysage marin. La ville est un port de pêche actif. Accessible en bateau depuis Trieste, elle comprend une importante communauté italienne. La cathédrale Sainte-Euphémie, de style baroque, domine de toute sa hauteur (57 m). Elle fut édifiée à l'époque où la ville était le rempart de la flotte vénitienne. Elle recèle les reliques de sainte Euphémie, ramenées de Constantinople en 800. Le 16 septembre de chaque année, les fidèles se rassemblent autour de son tombeau. L'aquarium, vieux de plus d'un siècle, renferme des exemplaires intéressants de la faune marine. Le parc forestier de Punta Corrente, au sud de la ville, se prête parfaitement à la baignade et à la méditation. Des bus relient Rovinj depuis la plupart des villes de Croatie. L'été, un ferry part de Trieste, en Italie.

Korcula
L'île de Korcula abonde en vignobles et en oliveraies. Sa côte sud recèle de paisibles criques et de petites plages. Avec ses bastions défensifs et ses grappes de maisons couvertes de tuiles rouges, la localité de Korkula présente l'aspect typique des vieilles villes dalmates. La cathédrale Saint-Marc et la place alentour reflètent la forte influence du style vénitien. Ne manquez pas les deux tableaux du Tintoret à l'intérieur de l'édifice. La trésorerie se tient à proximité dans le palais de l'Abbaye (XIVe siècle). Ce dernier fait face au palais Gabriellis (XVe siècle), l'actuel musée de la Ville, qui expose des poteries grecques, des céramiques romaines et du mobilier. À en croire l'office du tourisme, Marco Polo serait né à Korcula. On peut même jeter un œil à la maison où il vécut. De la ville de Korcula, vous pourrez faire un tour du côté de Lumbarda, une localité pittoresque à l'extrémité sud-est de l'île. Cernée de vignes produisant un vin blanc sec, elle dispose également d'une plage agréable. Un bateau fait la navette entre Korcula et l'île de Badija pourvue d'une plage naturiste. Si vous souhaitez passer la nuit sur place, un monastère du XVe siècle a été converti en hôtel. Korcula se situe à environ 20 km au large de la côte méridionale de la Croatie, à mi-chemin entre Dubrovnik et Split. Des ferries desservent l'île au départ de ces deux ports.

_________________


Le fait que le monde soit peuplé de crétins permet à chacun de nous de ne pas se faire remarquer

http://r4.fr.bloodwars.net/r.php?r=18504

ikipoo
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 34
Localisation : nouvelle zélande/thailande/vietnam/laos
style sonore : punk/oi
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la croatie

Message  ikipoo le Mer 20 Mai - 1:21

Y aller

Des vols relient Zagreb à quantité de villes européennes. L'aéroport international de Croatie se trouve à 17 km au sud-est de Zagreb.

Des bus circulent entre Zagreb et Dubrovnik et plusieurs villes de Hongrie et d'Allemagne, Amsterdam (Pays-Bas) et Anvers (Belgique) ainsi que Dijon, Grenoble et Lyon.

Des trains desservent Zagreb d'Italie, d'Allemagne, d'Autriche, de Hongrie et de Roumanie.

Des ferries effectuent la traversée de Croatie jusqu'en Grèce et en Italie.

Les voitures et motos peuvent pénétrer en Croatie par différents postes-frontières : 4 avec la Hongrie, 29 avec la Slovénie, 23 avec la Bosnie et 7 avec la Yougoslavie.


Se déplacer

Croatia Airlines affrète des vols quotidiens entre Zagreb et Dubrovnik, Pula, Split et Skopje.

Le pays bénéficie d'un réseau de bus étendu et peu onéreux.

Les trains, moins chers et plus confortables, sont aussi plus lents.

Les grandes sociétés de location de voitures sont représentées à Zagreb et à Split. Les Croates conduisent à droite. La route nationale entre l'Italie et l'Albanie offre un parcours tout à fait spectaculaire à travers les massifs du littoral croate.

Si un ferry dessert votre destination, prenez-le sans hésiter : naviguer parmi les îles de l'Adriatique est beaucoup plus palpitant que de rester assis dans un bus. Les ferries Jadrolinja circulent entre Dubrovnik et Rijeka. Si vous achetez un billet pour l'intégralité du trajet, vous pourrez faire en l'espace d'une semaine autant d'étapes que vous le désirez. D'autres ferries relient Pula, Mali Losinj et Zadar, ainsi que la plupart des grandes îles.

_________________


Le fait que le monde soit peuplé de crétins permet à chacun de nous de ne pas se faire remarquer

http://r4.fr.bloodwars.net/r.php?r=18504

ikipoo
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 34
Localisation : nouvelle zélande/thailande/vietnam/laos
style sonore : punk/oi
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la croatie

Message  ikipoo le Mer 20 Mai - 1:31

et papy qu'est ce qui dit sur la croatie ^^

ben j ai pas fait le tour en entier. a voir dibrovnic ville super jeune pleine de teuf et de picole.

perso j ai fait zadar, superbe ville. que dire ! c est blanc. quand on arrive ca choque, le sol est blanc les murs sont blanc etc etc.

en croatie un truc peux etre choquant au premeir abord c est le racisme, il est courant de croiser des croix gammé sur les murs, c est a prendre avec des pincettes vu le vecu du pays. j vais pas m'etaler dessus.

sinon j ai tapé toute la cote. la mer est magnifique. j ai pas assez squatter pour donner de bon plan mais a eviter le camping sauvage y rigolent pas avec ca en plus tout le pays n est pas encore déminé donc a vous de voir Shocked

a eviter rijeka ville super industrielle. a voir zagreb, zadar, split, pula (st tropez croate).

un truc sympa les kuna (monnaie local) vaux 7 kuna pour un euro donc on peux compter en franc. j conseille aussi de profiter des langoustes qui sont une specialité local et qui coutent rien par rapport a la france.

_________________


Le fait que le monde soit peuplé de crétins permet à chacun de nous de ne pas se faire remarquer

http://r4.fr.bloodwars.net/r.php?r=18504

ikipoo
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 34
Localisation : nouvelle zélande/thailande/vietnam/laos
style sonore : punk/oi
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la croatie

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum